Ces groupes n’ont pas pour vocation d’entamer un réel travail psychologique, ou de résoudre tous les problèmes. Ils ont la modeste ambition de créer un espace de parole dans lequel on se sent à l’aise, un temps au cours duquel on peut parler de son homosexualité sans avoir peur d’être jugé, afin de rompre le sentiment d’isolement et de solitude de certains, l’homosexualité n’étant pas un sujet que l’on peut aborder avec tout le monde, et dans tous les contextes.
La participation au groupe n’implique pas la prise de parole, mais elle nécessite le respect et l’écoute de l’autre.

LE SUJET DU JOUR EST L’ HOMOPHOBIE EN GENERAL.

Ce débat fait suite à la journée contre l’homophobie organisée samedi 15 mai.

Groupe de parole organisé le 22 mai 2010.